Le coin tradition

Le Bouquet Provincial

 

Qu'est ce que le « Bouquet provincial » ?

Créée en 1398 par les rois, histoire de convoquer tous ses archers et de faire une revue d'effectif en cas de guerre, cette fête rassemble des compagnies (NDLR : les clubs) de toute la France. Au-delà de cette compétition, qualificative pour les Championnats de France se déroulant sur trois mois, le Bouquet est surtout connu pour son cérémonial immuable au fil des siècles. Un défilé a lieu le premier jour où plusieurs centaines de compagnies présentes paradent avec drapeaux et tenues. Toutes vêtues de blanc, des jeunes filles de la ville de la précédente édition passent, comme dans un relais, un bouquet aux bénévoles de la ville qui reçoit la compétition. Ensuite des fanfares animent une grande parade dans les rues décorées pour l'occasion. Essentiellement organisé dans l'Est de Ile-de-France et en Picardie, le Bouquet provincial rassemble près de 300 compagnies, soit 1 800 archers et surtout environ 80 000 visiteurs durant les trois mois de compétition.

Cet événement annuel à la fois sportif, religieux, populaire et festif est un phénomène complexe que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde.

 

Pour perpétrer, sauvegarder et transmettre cette tradition des archers, la Fédération française de tir à l'arc a décidé de déposer une candidature auprès du Ministère de la Culture et de l'UNESCO afin que cette pratique soit reconnue comme un élément incontournable du patrimoine immatériel national et international.

 

Voir document ci-dessous :